Langue

  • Français

Postes vacants en TI : ce que peuvent faire les entreprises

Postes vacants en TI

On s’arrache le capital humain dans le domaine des TI

Selon IDC Canada, plus de 54 000 postes en TI étaient vacants au Canada en 2016. Depuis, la taille des TI et leur importance comme actifs stratégiques aux yeux des entreprises se sont accrues. Il ne serait donc pas étonnant que ce nombre soit plus élevé aujourd’hui. Alors, comment les entreprises, particulièrement les PME, s’en sortent-elles? Colonne vertébrale de l’économie canadienne, ces entreprises doivent prendre de l’expansion. Comment peuvent-elles rivaliser pour attirer et retenir ces rares ressources humaines en TI?

Voilà quelques questions que nous avons posées à un groupe de chefs des TI de PME à l’occasion d’une table ronde ThinkTank Numérique de TELUS Affaires.

Impartition. Impartition. Impartition.

Dans un esprit de coopération, les chefs des TI participants ont tous convenu que l’impartition leur permet de disposer des compétences et de l’infrastructure dont ils ont besoin, à des coûts prévisibles et sans les risques. En ayant recours à l’impartition des tâches de TI, les entreprises bénéficient d’une flexibilité pour ajouter plus rapidement, et à moindre coût, de nouveaux serveurs, sans se soucier de la gestion et de la maintenance de ces serveurs. D’ailleurs, certains des chefs des TI sont persuadés que dans l’avenir, leurs entreprises ne seront propriétaires de pratiquement aucune infrastructure.

Compte tenu de la taille des PME, les employés qui y travaillent assument plusieurs rôles et gèrent plusieurs tâches, ce qui rend l’impartition encore plus attrayante. Elles sont aussi disposées à payer un supplément pour la diversité des services offerts par les fournisseurs de services d’impartition. Sur ce plan, elles recherchent des fournisseurs d’importance, réputés et fiables, pouvant offrir des garanties de niveaux de service pour les tâches vitales.

Or, si les avantages de l’impartition sont considérables, la gestion de plusieurs fournisseurs apporte son lot de défis. Alors, quel est le nombre idéal de fournisseurs ou de partenaires? Le nombre optimal recommandé par la majorité des dirigeants en TI est de trois fournisseurs, dix étant trop et un, trop risqué.

Attirer la génération Y (les millenials)

Malgré une offre de services gérés par des fournisseurs, les entreprises devront toujours pouvoir compter sur du personnel interne spécialisé dans les TI. Alors, comment les PME peuvent-elles attirer la génération Y aujourd’hui? Cette question, les chefs du service de l’information nous l’ont retournée en nous demandant comment nous, à TELUS, le faisions. Steve Leslie, premier vice-président, Solutions d’affaires, a présenté les nombreux programmes de leadership élaborés par TELUS qui pavent la voie en ce qui concerne l’offre de styles de travail très attrayants. Ces programmes permettent aux membres de l’équipe de travailler là où ils sont le plus efficaces, améliorant du coup leur équilibre travail-vie personnelle.

Un chef du service de l’information a avancé l’idée de marketing. Si nous nous contentons de « TI » et « Comptabilité » comme noms de services, nous ne parviendrons pas à attirer les jeunes travailleurs compétents. Il a suggéré de créer des titres de poste avec des mots qui interpellent les jeunes, comme « Innovation » et « Transformation de l’entreprise ».

Se tourner vers l’avenir

Malgré la longue discussion sur l’impartition, nous avons pu parler de l’avenir des TI et de ce qui attend les PME selon les chefs des TI. À l’unanimité, ils ont affirmé que les chefs des TI doivent être ouverts aux nouvelles idées et être conscients que leur rôle dans une entreprise évolue constamment. Au lieu de s’attarder à l’infrastructure, ils doivent réfléchir à ce qu’ils peuvent faire stratégiquement pour l’entreprise. Cela signifie que les TI doivent prendre part au processus décisionnel et que le chef des TI puisse vendre des idées au chef de la direction et au conseil d’administration au moyen de données quantifiables indubitables.

Comments are closed.