Langue

  • Français

Le déneigement, une opération pour l’internet des objets

Opérations de déneigement avec l'Internet des objets

This article on Winter operations technology was posted in English on TELUS Talks Business by Gurpreet Singh. 

L’importante tempête de neige qui a balayé l’Europe l’hiver dernier a paralysé les infrastructures et les transports publics de plusieurs pays. Les médias sociaux se sont alors fait l’écho de l’étonnement général devant l’ampleur du chaos semé par « la bête de l’est ». De ce côté-ci de l’Atlantique, nous bravons nos hivers rigoureux en nous emmitouflant jusqu’aux oreilles et en nous en remettant aux autorités locales et aux entrepreneurs privés pour garder les routes et les trottoirs praticables et sécuritaires.

Les équipes de la voirie au pays n’ont pas chômé l’hiver dernier. Pensons aux chutes de neige records au début de décembre, au redoux de la fin de février ou encore à la « bombe météo » qui a sévi dans le nord-est des États-Unis. L’entretien des routes demande une grande coordination des parcs de véhicules, de l’équipement, des biens, des réseaux de conducteurs et des autres effectifs. Les ministères doivent aussi gérer le budget et les ressources. Étant donné les nombreuses variables entrant dans l’équation, il peut être difficile d’avoir une vue d’ensemble de la situation en tout temps. Grâce à l’Internet des objets (IdO), cela pourrait bientôt être chose du passé. En effet, les technologies IdO font évoluer les opérations d’entretien hivernal en favorisant la coordination, l’efficacité et les économies de coûts.

Solutions spécialisées pour les opérations hivernales

TELUS offre aux ministères et aux entrepreneurs privés une gamme complète de solutions pour simplifier les activités des conducteurs et des véhicules et fournir de précieuses analyses de données dans le cadre d’opérations d’entretien hivernal. Au moyen de dispositifs sans fil connectés à divers types de véhicules (camionnette, chasse-neige, épandeuse de sel, niveleuse, déneigeuse de trottoir, etc.), l’équipe de gestion sait, pour chaque opération de déneigement, à quel endroit et dans quel état se trouvent les véhicules, en plus d’obtenir des diagnostics connexes.

Ces dispositifs recueillent et transmettent des données qui peuvent s’avérer inestimables pour les décisions en temps réel en permettant de déceler d’éventuels problèmes. La géolocalisation par GPS informe les répartiteurs de l’endroit où se trouvent les véhicules, alors que les capteurs de température indiquent aux camions quand commencer l’épandage de sel en fonction de l’état de la chaussée. Les répartiteurs peuvent aussi déterminer sur-le-champ, par exemple, l’état du chasse-neige principal ou bien le volume de sel épandu.

De plus, les opérations de déneigement reposent sur le savoir-faire des conducteurs. Dans un contexte où les quarts de travail débutent souvent au milieu de la nuit pour se terminer bien plus tard dans la journée, la sécurité des conducteurs et des véhicules s’avère un enjeu primordial. Les solutions pour opérations hivernales peuvent indiquer les aspects ayant besoin d’encadrement. Il pourrait par exemple être judicieux de réduire la vitesse d’une épandeuse afin d’éviter une dispersion du sel sur les accotements.

Mégadonnées : meilleur entretien hivernal des routes et plus d’économies

En plus de localiser en temps réel les véhicules, les solutions rendent compte de l’état des routes et des trottoirs : recouvert de neige, déneigé dans une direction ou déneigé dans les deux directions.

En sachant quand un entretien est nécessaire sur un véhicule grâce à l’analyse des données, les organisations peuvent agir rapidement et éviter les réparations coûteuses. Elles peuvent faire le suivi de l’usure des lames des chasse-neige, la pièce qui frotte sur la chaussée. Les opérateurs savent ainsi à l’avance quand la lame doit être remplacée ou si une lame donnée peut servir encore pour une ou deux opérations de déneigement.

Qui plus est, les gestionnaires peuvent calculer le coût précis de chaque opération de déneigement et dégager des économies potentielles. L’utilisation du sel de voirie et des autres mélanges de sel-abrasif représente le poste budgétaire le plus important pour les grandes municipalités (des dizaines de millions de dollars par année) et soulève des préoccupations environnementales. Il est donc impératif de trouver des façons de réduire leur utilisation.

Au service des citoyens

Pour bon nombre de solutions pour les opérations d’entretien hivernal, un portail ou une appli permet aux citoyens de vérifier les routes déneigées en temps réel. En plus d’être pratique, cette information améliore la sécurité des citoyens et favorise la confiance et la transparence. Si un résident affirme que sa résidence ou un véhicule stationné a été endommagé par un chasse-neige, l’administration municipale peut, entre autres, déterminer quel engin se trouvait dans le voisinage et connaître l’état de la route au moment de l’accident.

Alors qu’au Canada, on procédera bientôt à l’entreposage des chasse-neige jusqu’à l’hiver prochain, le travail des équipes responsables de la voirie est loin d’être terminé. Avec l’arrivée du temps plus doux, il faudra balayer les rues, remplir les nids-de-poule et réparer la chaussée. Pour les automobilistes, la fin de l’hiver annonce la congestion causée par les travaux routiers. Mais c’est une autre histoire qui fera l’objet d’un prochain article de blogue sur l’IdO…

Pour en savoir plus sur les solutions pour les opérations d’entretien hivernal, visitez le marché de l’IdO de TELUS.

Comments are closed.