Langue

  • Français

L’Internet des objets, un réparateur virtuel pour vos machines

Songez au nombre de dispositifs d’affichage numérique que vous voyez au cours d’une journée. Ils sont partout : dans les centres commerciaux, à la caisse de l’épicerie, sur les abribus et sur les quais du métro de Montréal. Diffuser l’information nécessite des équipements matériels et logiciels et, si l’on tient compte des conditions météo auxquelles certains dispositifs sont exposés, beaucoup de problèmes peuvent survenir. C’est pourquoi l’une des plus importantes entreprises de publicité en Amérique du Nord se fie au partenaire de TELUS Esprida pour la surveillance et l’entretien de ses affiches numériques.

« Notre client construit des modules d’affichage numériques, explique Rupi Badwal, directeur général des alliances corporatives d’Esprida. Ils ont de nombreuses installations partout en Amérique du Nord, par exemple la commission du transport de la baie du Massachusetts, le système de transport BART de San Francisco, et bien d’autres. Ils vendent ces modules uniques à des entreprises de publicité et doivent donc s’assurer que les dispositifs d’affichage fonctionnent et que les coûts d’entretien restent sous contrôle. Pour ce faire, ils utilisent Esprida LiveControl, qui recueille les données de plus de 30 capteurs et prend des décisions intelligentes. Esprida LiveControl est une vaste plateforme d’IdO pour le service à distance, offrant aux utilisateurs un tableau de contrôle global, des diagnostics à distance, des avis, des mises à jour logicielles et des analyses en temps réel. »

Rapports d’état et alertes instantanés, en temps réel

« Nos clients font beaucoup d’efforts pour dissiper la chaleur, éviter les reflets et protéger les écrans de la neige, de la pluie et de la chaleur. Leur expertise se situe au niveau de la conception de matériel. Ils n’avaient pas d’expérience de mise au point de système logiciel pour l’exploitation à distance. Nous les avons donc aidés à recueillir les données de leurs capteurs, à les rendre disponibles dans le nuage et à fournir des alertes lors d’incidents. Nous pouvons fournir un simple signal vert, jaune ou rouge, ou encore indiquer précisément ce qui se passe, peu importe qu’il s’agisse d’un problème matériel ou logiciel, et ce qui doit être fait pour y remédier. L’objectif final est de réduire les déplacements de camions et les coûts d’entretien. » (Asad Jobanputra, directeur général des solutions d’IdO d’Esprida)

Dans bon nombre de cas, les règles de réparation automatique d’Esprida permettent de corriger les problèmes sans aucune intervention humaine. Par exemple, Esprida peut redémarrer le système ou des composantes précises comme le modem ou l’écran. Comme vous pouvez l’imaginer, ces fonctions peuvent changer grandement les choses pour les clients, surtout quand l’envoi d’un technicien qualifié pour effectuer un diagnostic ou une réparation peut coûter plus de 500 $ par visite. Les clients savent ce qui ne fonctionne pas et ce qui doit être réparé. Le système peut même créer dynamiquement un billet pour la bonne équipe, ce qui rend le processus bien plus efficace.

Gérer le plus vaste ensemble de kiosques de vente au monde

Esprida travaille aussi avec beaucoup d’autres clients. Parmi eux se trouve Kodak Alaris qui dispose d’environ 100 000 machines de photographie numérique et minilaboratoires chez des détaillants partout dans le monde. Auparavant, lorsque les machines se brisaient, certains détaillants se contentaient d’y mettre une affiche « Hors service » et attendaient un technicien.
Pour éviter cette perte de revenus, Kodak Alaris a installé le logiciel Esprida à l’arrière-plan de chaque machine et l’a renommé Remote Business Manager. Celui-ci surveille le système pour identifier tout problème et en déterminer la source. Lorsque quelque chose tourne mal, Esprida LiveControl teste différents processus de correction automatique et n’envoie un avis de service que s’ils ne fonctionnent pas.
Ainsi, un plus grand nombre de machines sont fonctionnelles plus souvent et vous pouvez imaginer l’argent économisé par Kodak Alaris en frais de service et d’entretien.

Vers l’avenir

En prévision des tendances futures, Esprida investit beaucoup de temps dans la conception de systèmes pour appareils Android.

« Les appareils Android s’étendent aux tablettes commerciales et les ordinateurs Android sont utilisés dans une vaste gamme d’applications commerciales pour les magasins de détail et les restaurants, dit Asad Jobanputra. Nous voulons leur fournir un système d’arrière-plan qui rendra ces systèmes plus faciles à utiliser à des fins commerciales. Nous réglons des problèmes afin d’aider les entreprises à effectuer la surveillance, le dépannage et la mise à jour à distance. »

Pour en savoir plus sur la plateforme de gestion d’appareils d’Esprida, visitez le marché de l’IdO de TELUS.

 

Comments are closed.