Langue

  • Français

Surveillance du niveau des réservoirs, de la Saskatchewan au Kansas et au-delà

Selon Curtis Kolibab, directeur général de North Star Systems, dont le siège se trouve à Saskatoon, les agriculteurs et autres acteurs du secteur agricole canadien sont parmi les premiers à adopter les toutes dernières technologies, ce qui n’a rien d’étonnant. « Les agriculteurs ont recours à une foule d’outils décisionnels. Ils utilisent par exemple des modèles météorologiques pour déterminer les volumes à pulvériser dans leurs champs et des capteurs pour savoir quelles parcelles seront les plus productives », explique Curtis. Cette approche « agrotechnologique » se développe, contribuant aussi bien à la gestion des moissonneuses-batteuses qu’à celle du bétail ou du fourrage. Les capteurs et la connectivité sans fil permettent l’échange de données entre agriculteurs, détaillants et matériel, ce qui permet de contrôler à distance de plus en plus de choses.

La taille des fermes et ranchs canadiens s’est par ailleurs accrue au fil des ans. Les grandes exploitations d’aujourd’hui sont très complexes et ne se contentent plus de participer à la production alimentaire. Leur contribution au produit intérieur brut s’élève à plus de 110 milliards de dollars par an et elles procurent de l’emploi à un Canadien sur huit. Tout cela malgré une saison de croissance qui ne dure que de 120 à 140 jours. C’est notamment en utilisant des technologies de pointe qu’elles parviennent à en faire autant en si peu de temps. Sur une exploitation agricole, il est entre autres nécessaire de mesurer constamment et avec précision les niveaux d’engrais dans les réservoirs ou ceux des céréales dans les silos, puis d’agir en conséquence. Les solutions agrotechnologiques permettent d’automatiser nombre de tâches de ce type.

Rendre possibles les livraisons d’engrais juste à temps

North Star Systems (site en anglais seulement) a passé ses 30 premières années d’existence à vendre des semences, des produits chimiques et des engrais aux agriculteurs des Prairies canadiennes, veillant avant tout à ce que ses clients ne soient jamais à court de ses produits. « Dès l’émergence de l’Internet des objets, nous avons compris qu’il devenait possible de mettre au point un système de surveillance des réservoirs efficient, capable de réduire de plus de 25 % les coûts logistiques liés aux livraisons d’engrais », explique Curtis. Il s’agissait de concevoir un système de surveillance automatisée capable de prévenir les fournisseurs en cas de réservoirs presque vides, pour qu’ils puissent procéder aux livraisons nécessaires juste à temps et maximiser ainsi la productivité des clients. C’était une super idée, à laquelle North Star Systems a voué toute son énergie.

L’entreprise a donc consacré ses ressources en matière de R&D à la mise au point d’une solution de surveillance à distance de bout en bout, compatible avec un large éventail de jauges et de capteurs, capable de résister aux températures extrêmes ainsi qu’aux variations du mercure. « La solution devait aussi pouvoir fonctionner partout, même pour les réservoirs d’engrais transportés par tracteur dans les champs, précise Curtis. Comme la solution renseigne l’utilisateur sur le niveau d’engrais dans ses réservoirs, nous l’avons baptisée Tattle, terme inspiré de l’anglais tell tales ».

Croissance : l’importance de choisir le bon partenaire IdO

Ses clients se situant dans les zones rurales canadiennes, North Star Systems se devait aussi de choisir le bon partenaire pour assurer la connectivité du système Tattle. Après avoir conclu que la technologie cellulaire serait la plus économique, l’entreprise a commencé à travailler avec un fournisseur régional de services mobiles. Toutefois, devant la hausse de la demande pour sa solution Tattle émanant du Canada, des États-Unis et d’ailleurs dans le monde, North Star Systems a compris qu’il lui fallait faire affaire avec un partenaire capable d’assurer partout une connectivité fiable et possédant une expertise en matière d’IdO.

Après avoir discuté avec un certain nombre d’entreprises de télécommunication, North Star Systems a opté pour les solutions IdO de TELUS. « TELUS disposait déjà du réseau dont nous avions besoin, explique Denis Levi, directeur des TI de North Star Systems. Quand j’ai communiqué avec elle, on m’a mis en relation avec l’interlocuteur idéal, quelqu’un qui connaissait à fond les produits de TELUS et était prêt à travailler avec nous pour que tout fonctionne bien. »

North Star Systems a conçu sa propre solution de gestion des cartes SIM utilisées par le système Tattle, puis travaillé avec TELUS pour la rendre compatible avec son réseau IdO. Elle a de plus eu recours à un réseau privé virtuel (RPV), pour maximiser la sécurité. Résultat : North Star Systems contrôle aujourd’hui entièrement la connectivité nécessaire à chaque système Tattle qu’elle vend et dont elle assure le soutien.

Multiplier les applications et conquérir de nouveaux marchés partout dans le monde

Depuis le lancement du système Tattle, North Star Systems a reçu de nombreuses demandes de modification de celui-ci pour qu’il puisse surveiller les niveaux d’autres liquides et solides. Elle les a prises en compte, de sorte que Tattle peut désormais se connecter à plus de 30 capteurs différents, pour une centaine d’applications (localisation, contrôle du volume ou de la température, détection d’incendie et de fumée, etc.). De plus, le système procure aux clients du secteur agricole des données essentielles relatives au niveau de leurs réservoirs, presque partout sur leur exploitation. Capable de mesurer aussi bien les liquides que les solides, Tattle peut être paramétré pour fournir des mesures à la fréquence souhaitée par le client, que ce soit toutes les secondes ou seulement une fois par jour. Il a même été utilisé pour surveiller le niveau des ruisseaux du nord de la Saskatchewan pour le compte des services d’urgence 911.

Grâce à Tattle, les clients de North Star Systems bénéficient d’une efficacité, d’une rentabilité et d’une sécurité accrues. Le système contribue également au respect des normes et favorise la durabilité. Le système Tattle est déjà en vente partout au Canada et dans de nombreux États du Midwest. L’entreprise reçoit aussi des demandes de renseignements provenant d’autres pays. Compte tenu de ce qui précède, il n’est pas étonnant que Curtis envisage l’avenir de son entreprise avec optimisme. « Notre technologie nous ouvre déjà de grandes portes, et nous en ouvrira d’encore plus grandes demain », conclut-il.

Pour en savoir davantage, visitez telus.com/ido

Comments are closed.