Langue

  • Français

Le potentiel infini de l’Internet des objets – rendu possible grâce au protocole LPWA

Dans la dernière décennie, l’Internet des objets (IdO) a beaucoup changé nos vies. Les maisons, les milieux de travail et les espaces publics sont devenus plus efficaces, plus sécuritaires et plus productifs grâce aux dispositifs connectés sans fil. Les possibilités de développement des solutions IdO sont infinies, et un rapport estime qu’elles auront une incidence économique de l’ordre de 11 billions de dollars par année d’ici 2025. Un obstacle se dresse cependant devant le déploiement massif de l’IdO : la connectivité.

Nous avons fait beaucoup de chemin

Il ne fait aucun doute que la connectivité à large bande a fait beaucoup de progrès. Du service d’accès par ligne commutée archaïque au réseau 4G ultrarapide, nos expériences en ligne sont plus rapides et plus agiles que jamais. Sauf lorsqu’il s’agit de l’IdO. Les réseaux cellulaires couramment utilisés aujourd’hui (LTE, 3G et 4G) ont été conçus pour améliorer les vitesses et le service de données mobile des téléphones intelligents. Bien qu’ils aient propulsé l’avènement d’une nouvelle ère de technologie mobile, ces réseaux s’avèrent inadéquats pour les dispositifs qui envoient uniquement de petites quantités de données à l’occasion, ce qui est le cas de nombreuses solutions IdO. Les réseaux cellulaires opèrent sur des bandes de fréquences élevées qui utilisent beaucoup d’énergie pour transmettre des données, ce qui réduit énormément l’autonomie des appareils et entraîne des problèmes et des coûts d’expansion exorbitants pour de nombreuses solutions IdO.

De nouveaux protocoles donnent un nouveau souffle à l’IdO

Pour lutter contre ce problème, de nouveaux protocoles de réseau désignés sous le terme générique LPWA (low-power wide area) ont été créés. Il s’agit de réseaux mobiles à portée étendue et à faible consommation d’énergie qui transmettent des données à débit faible ou moyen. Les premières solutions LPWA à voir le jour ont été développées par Sigfox et LoRa sur des bandes ne disposant pas de licence.

Sigfox est une entreprise basée en France qui construit et maintient son propre réseau à l’aide d’une technologie brevetée[. Quant à LoRaWAN, il s’agit d’un protocole à norme ouverte régi par la LoRa Alliance, qui compte près de 400 membres dans le monde. Bien que leur modèle d’affaires soit différent – Sigfox vend des abonnements à son réseau tandis que LoRa vend de l’équipement et permet aux entreprises de bâtir leur propre réseau –, ces deux entreprises offrent un service à portée étendue et à faible consommation d’énergie. Toutefois, même si ces solutions atténuent les contraintes auxquelles l’IdO est confronté, les problèmes liés à l’interférence, à la fiabilité, à la qualité de service et, dans certains cas, aux coûts, demeurent.

Les deux protocoles LPWAN récemment conçus par le groupe 3rd Generation Partnership Project (3GPP), LTE-M et NB-IoT, devraient résoudre les problèmes de connectivité restants de nombreuses solutions IdO. Ces protocoles permettent aux solutions IdO de transmettre sporadiquement et à faible coût de courtes rafales de données sur des réseaux cellulaires fiables, sécurisés et sous licence. Peu énergivores, les protocoles LTE-M et NB-IoT peuvent prolonger l’autonomie des dispositifs de plus de dix ans dans certains cas.

Vers le déploiement massif de l’IdO

Une fois les nouveaux protocoles bien en place, le potentiel infini de l’IdO pourrait devenir réalité. Presque tous les secteurs tireraient profit des solutions connectées. Du suivi des actifs à la surveillance de l’état, en passant par l’entretien prédictif, la logistique intelligente et la multitude d’autres solutions intelligentes, nous pourrions assister à une transformation à grande échelle dans les secteurs du gouvernement, de la santé, de l’éducation, de l’industrie, de l’agriculture et de la vente au détail, pour ne nommer que ceux-là. Regardez cette infographie pour voir à quoi cette réalité pourrait ressembler.

Regard vers l’avenir

Les solutions développées pour les protocoles LTE-M et NB-IoT seront compatibles avec la technologie 5G, qui offrira une sécurité et une vitesse inégalées ainsi que la communication ultrafiable à faible latence (URLLC). Pour les développeurs et les entreprises d’IdO, cela se traduira par des solutions subissant une faible interférence et des retards minimes.

Il s’agit d’une période stimulante pour le développement et le déploiement de l’IdO. Pour en savoir plus sur le réseau TELUS LTE-M, visitez telus.com/lpwa

Comments are closed.