Langue

  • Français

Un aperçu de l’avenir de la 5G

La cinquième génération de la technologie mobile s’apprête à changer la donne et cette évolution s’annonce très prometteuse. La 5G offrira des vitesses de connexion jusqu’à dix fois plus rapides que la technologie mobile actuelle, une faible latence et la possibilité de relier un nombre important d’appareils simultanément. Mais concrètement, qu’est-ce que cela signifie? En quoi cela impactera-t-il nos vies et notre utilisation de la technologie?

Bernard Bureau, vice-président, Stratégie réseau et architecture à TELUS, explique les profondes répercussions que la technologie aura sur les citoyens, les entreprises et l’économie : « Elle ouvrira la voie à un éventail de nouveaux usages intéressants ».

Selon M. Bureau, alors que les technologies mobiles précédentes étaient conçues dans une optique technique, la 5G a été créée précisément pour résoudre les problèmes laissés entiers par le réseau mobile actuel.

Voyons comment nous prévoyons utiliser la 5G pour bâtir un avenir meilleur et comment nous entreprenons le déploiement de cette nouvelle technologie au Canada.

Exemples d’utilisation de la 5G

L’Union internationale des télécommunications distingue trois types de cas d’utilisation pour la 5G : eMBB (réseau mobile à large bande amélioré), mMTC (communication machine massive) et URLCC (communication ultra-fiable à faible latence).

Le premier type, soit le réseau mobile à large bande amélioré (eMBB), représente une amélioration importante sur le plan de la connectivité des téléphones intelligents. Il garantit des vitesses de connexion plus rapides, des appareils mieux connectés aux capacités améliorées et un potentiel inouï pour la réalité augmentée (RA) et la réalité virtuelle (RV).

Le potentiel transformateur de la RV

Grâce à des vitesses allant jusqu’à 20 Gbit/s et une faible latence, l’expansion à grande échelle de la RV est possible. En effet, ces caractéristiques propres à la 5G permettent de transférer dans le nuage les coûts normalement associés à la RV. Encore mieux, l’incidence de la 5G sur la RV dépassera le domaine des jeux et du divertissement en transformant notamment le secteur de la sécurité publique.

« Imaginez un pompier qui pénètre dans un immeuble en feu explique M. Bureau. Et si une caméra 360 degrés fixée à son équipement permettait à quelqu’un se trouvant à un kilomètre de là de le guider? »

Optimisation des capteurs

Le deuxième cas d’utilisation, soit la communication machine massive (mMTC), permet de connecter un million d’appareils par kilomètre carré, ce qui annonce le début de l’ère de l’Internet des objets (IdO). Selon M. Bureau, la stratégie entourant la mMTC est de tirer parti du faible coût des modems (environ 10 dollars canadiens) et de recueillir de l’information de toutes ces connexions pour en tirer des analyses au moyen de l’apprentissage automatique et de l’IA, dans le but d’optimiser tout ce qui nous entoure. Ce cas d’utilisation s’avère très pratique pour les secteurs qui s’appuient sur des capteurs pour surveiller des éléments, comme la télésanté, l’environnement, le transport, l’énergie, l’agriculture et la vente au détail.

L’avenir du transport

Le dernier cas d’utilisation, la communication ultra-fiable à faible latence (uRLCC), représente l’ajout le plus important au réseau mobile de prochaine génération. Selon M. Bureau, l’incidence de la 5G sera la plus forte lorsqu’elle reliera des dispositifs critiques, comme les drones et les véhicules autonomes. Avec la uRLCC, le taux d’erreur est mille fois moins élevé.

M. Bureau prévoit que de plus en plus de véhicules autonomes se retrouveront sur la route dans un avenir rapproché. « Lorsque le réseau envoie des instructions à un véhicule pour éviter un accident, chaque millième de seconde compte, et la fiabilité du réseau est tout aussi importante », précise-t-il.

L’idée derrière la uRLCC est de coordonner l’ensemble des véhicules de manière à régler leur vitesse et à améliorer la fluidité de la circulation.

Ted Ross, chef du Service de l’information de la ville de Los Angeles, reconnaît la pertinence de la 5G à cet égard. Selon lui, même dans la ville la plus embouteillée de l’Amérique du Nord, les feux de signalisation pourraient devenir inutiles lorsque tout sera autonome. « La 5G transforme la façon dont les villes s’organisent, explique-t-il. Grâce à la latence ultra-faible, il ne faudra qu’une fraction de seconde pour qu’un véhicule autonome reçoive l’information que des piétons traversent la rue. Ainsi, la prise de décision se fera en temps réel. »

Le réseau 5G pourrait même permettre à votre véhicule de voir des choses que vous ignorez.

L’importance du concept de découpage en tranches du réseau

Pour améliorer à la fois l’expérience des consommateurs et des entreprises, la technique de découpage du réseau a été mise au point. Cette technique applique un ensemble d’attributs à certains types de trafic propres à la 5G. M. Bureau mentionne que, contrairement à la 4G, qui traite toutes les données de la même manière, le découpage permet d’attribuer des tranches du réseau à une utilisation précise, qu’il s’agisse de la catégorie « au mieux » ou ultra-fiable.

Il donne trois exemples éloquents de tranches du réseau 5G :

Les services « au mieux » pour les consommateurs

Dans la tranche consommateur, les activités comme la diffusion vidéo en continu, la navigation web et la transmission de données en temps différé utilisent le réseau mobile à large bande amélioré selon un modèle de service « au mieux ».

La sécurité publique

La tranche sécurité publique englobe quant à elle la transmission vidéo, vocale et de données à commutation par paquets hautement prioritaire. « La RV de qualité supérieure, par exemple, nécessite une latence et un débit précis, de même qu’une protection des données », indique M. Bureau.

L’IdO machine à machine

La tranche IdO machine à machine est réservée à la communication entre machines, aux services d’IdO ou aux applications qui nécessitent une latence élevée, une couverture étendue et une faible bande passante. Ce modèle impose une gestion différente de l’accès à Internet.

Comme l’ajoute M. Bureau, il est important de noter qu’un téléphone intelligent pourra accéder à des tranches différentes, selon l’usage qu’on en fait : « Un policier qui regarde une vidéo sur YouTube durant sa pause n’utilisera pas la tranche sécurité publique, mais il le fera lorsqu’il utilisera une application de sécurité publique. »

Le cas des trois fréquences

Le spectre est un autre élément crucial pour les exploitants de réseaux sans fil. Il s’agit de canaux de fréquences servant à transmettre les données des antennes aux téléphones intelligents.

Trois fréquences sont employées pour tenir compte des différentes topographies au pays.

3,5 GHz

La fréquence de 3,5 GHz, qui couvre les régions urbaines et les banlieues, a une vitesse d’environ 2 Gbit/s.

mmWave

La fréquence mmWave couvre les régions urbaines denses (p. ex. le centre-ville d’une grande ville) et peut offrir des vitesses allant jusqu’à 8 Gbit/s.

600 MHz

La fréquence de 600 MHz, d’une vitesse de 200 Mbit/s, couvre les régions rurales.

Malgré leurs vitesses supérieures, les bandes élevées ont une portée limitée. M. Bureau remarque que cela nécessitera le déploiement de beaucoup plus de cellules, mais il a bon espoir que cela se produira. « Les réseaux mobiles au Canada se classent au deuxième rang parmi les plus rapides au monde, ajoute-t-il. Je m’attends à ce que nous maintenions ce niveau d’excellence. »

Adoption de la 5G aux États-Unis et au Canada

Actuellement, les États-Unis mènent sur le plan de l’adoption de la 5G, comme en témoignent les initiatives de connectivité sans fil jusqu’au domicile (WTTX) et de points d’accès mobiles déjà lancées par Verizon et AT&T. M. Bureau estime que l’adoption amorcée en 2019 deviendra globale en 2020 avec la disponibilité massive des téléphones intelligents 5G. À ce moment, la disponibilité du réseau, la capacité des appareils et l’adoption mondiale favoriseront ensemble la mise en œuvre de l’écosystème 5G.

« Au Canada, nous devons avoir accès au spectre pour déployer la 5G. Il est donc fort probable que quelques lancements aient lieu en 2020 avant un déploiement à grande échelle de la 5G en 2021 », souligne M. Bureau.

Dans les dix dernières années seulement, la technologie a profondément changé nos vies. L’infrastructure mobile 5G promet un monde plus connecté que jamais.

La question maintenant est de savoir si vous êtes prêts à ce changement.

Vous souhaitez demeurer au courant des dernières tendances technologiques? Apprenez-en davantage sur les sujets de l’heure ci-dessous ou abonnez-vous à notre infolettre mensuelle pour vous tenir informé.

Seulement 20 % des entreprises sont prêtes à transformer leur milieu de travail. Qu’en est-il de la vôtre?

Votre technologie de réseau définira votre avenir

NOUVEAUTÉ : Outil d’évaluation de la transformation du milieu de travail

Votre entreprise est-elle prête pour l’ère numérique? Répondez à six questions pour obtenir gratuitement une évaluation de votre milieu de travail et un guide pour surpasser la concurrence.

Visitez telus.com/evaluation pour remplir le sondage dès maintenant!

Comments are closed.